Alors comme ça, tu veux devenir bodybuilder pro ?

Bodybuilder pro

La motivation est partout sur internet, sur Youtube, Instagram ou encore Facebook. Où que vous surfiez, il existe une vidéo de motivation pour vous, qui vous apprend que tout ce qu'il faut pour réussir, c'est travailler dur.

Je ne peux pas nier que cette méthode produit des résultats. Lorsque vous travaillez, vous obtenez des résultats. Mais, ce qui ne peut pas être ne sera pas, quel que soit le nombre d'heures que vous passerez à vous entraîner.

Le destin et la génétique marche main dans la main. Certains disent que les humains construisent leur propre destinée, mais je n'achète pas ce populisme que l'on trouve dans chaque discours politique. La plupart des choses qui marquent votre vie sont choisies pour vous par la machine. Nous ne possédons qu'un faible pourcentage de pouvoir.

Le bodybuilding fonctionne de la même façon. Beaucoup de personnes travaillent mais seules quelques-unes arrivent au top. Il y a beaucoup de conditions requises pour devenir bodybuilder, et la plus importante de toutes, c'est d'avoir une bonne génétique. Voici ces conditions.

Vous devez aimer le bodybuilding

Commençons par les basiques. Pour devenir bodybuilder, vous devez aimer ce style de vie. Tout le monde aime les gros muscles, mais tout le monde ne choisi pas la voie de la musculation. Soulever et reposer des poids n'est pas le rêve de tout le monde.

Style de vie bodybuilding

Cependant, certains ont l'impression de revivre dans une salle et continuent donc dans cette voie. C'est ce qu'ils veulent plus que tout autre chose. « Le vouloir », aimer ça, cela fait aussi partie de la génétique, c'est une part de votre caractère.

Vous devez avoir le bon environnement

Nous disons souvent que nous nous faisons seuls, mais ce n'est pas 100 % vrai. Il y a des personnes ou des événements qui rendent tout cela possible. Vous faites peut-être le plus gros du boulot, mais vous avez besoin d'un environnement spécifique pour que cela arrive.

Un enfant riche, qui veut devenir avocat, travaille dur mais ce travail serait impossible s'il n'était pas fait dans les bonnes conditions.

En d'autres mots, l'environnement dans lequel vous êtes né doit être favorable pour que vous deveniez bodybuilder.

Film - La vie est un long fleuve tranquille

La vie est un long fleuve tranquille de Etienne Chatiliez…

Vous devez posséder une structure favorable

Etre énorme ne fait pas de vous un bon bodybuilder. La masse musculaire est juste un passeport pour la scène. En fin de compte, il faut plus que cela pour que ça se produise.

Les bodybuilders gagnants ont une bonne structure et de longs muscles, ce qui les distingue par rapport aux autres. Pensez à Arnold, par exemple. Beaucoup ont la même masse ou sont même plus massifs, mais son apparence générale reste inégalée.

Pour le meilleur et pour le pire, certaines personnes ne parviennent pas à voir que leurs défauts sont impossibles à réparer. Peu importe combien de fois vous pourrez crier « allez putain ! » durant le tirage poitrine, votre structure ne changera pas. C'est génétique. C'est le destin.

La meilleure structure pour le bodybuilding est la suivante : de larges épaules, des hanches étroites, ne pas être trop grand, ni trop petit (la taille idéale est comprise entre 152 et 182 centimètres), ne pas être trop trapu, avoir de longs muscles, une peau fine et des muscles abdominaux symétriques.

Vous avez besoin d'organes résistants

« Ah quel biceps ! » s'écrit la foule en regardant Mr. Olympia plier son bras.

Voilà une bonne déclaration, mais des exclamations comme « Quel foie ! », « Quels reins étonnants ! », « Quel cœur massif ! » tomberaient également à point.

Pour être un bodybuilder pro, vous avez besoin d'organes d'acier. Les drogues prises par les bodybuilder pro sont suffisantes pour endormir un cheval. Je ne plaisante pas. Tout le monde ne peut pas supporter les stéroïdes, l'hormone de croissance, l'insuline et les diurétiques pendant des années. Ces cocktails sont un enfer pour les organes et de nombreux compétiteurs en meurent ou souffrent de sévères dommages.

Mais, il existe aussi des gars qui participent aux compétitions jusqu'à la fin de leur quarantaine. Comment cela est-il possible ? Grâce à la génétique. Des drogues de qualité. Des doses intelligentes. De la chance. Mais surtout grâce à la génétique.

Vous avez besoin de très bien répondre aux drogues

L'étape finale pour compléter l’ascension vers le bodybuilding pro, c'est de posséder un organisme qui répond très bien aux stéroïdes et autres drogues anabolisantes. C'est également de la génétique. Certaines personnes gonflent grâce à de faibles doses alors que d'autres gagnent un peu de muscle et 10 kilos de seins de femme, à leur premier cycle médicamenteux. C'est injuste, mais c'est ainsi.

Un individu moyen ne peut pas atteindre le stade d'un Olympien en se bourrant de stéroïdes. La réponse d'un corps moyen ne permet pas à un pratiquant de musculation de rivaliser avec les grands noms du bodybuilding, qui répondent bien plus favorablement à la prise d'hormones synthétiques.

Il existe des personnes comme Kevin Levrone qui, supposément, n'utilisent pas de drogues, jusqu'à ce qu'une compétition pointe son nez. Quelques mois avant l’événement, ils augmentent le volume de drogues et gonflent.

Les anciennes photos de Levrone semblent rendre cette théorie crédible. Il semble qu'il fasse partie de ces gars qui « gonflent pour le show », une stratégie qui ne peut pas fonctionner pour un bodybuilder naturel. Lorsque la compétition approche, les naturels deviennent de plus en plus minces parce qu'ils perdent du gras et de l'eau.

Kevin Levrone, 52 ans !! – Vidéo Kevin Levrone vs. Cedric & Josh

En conclusion

Les gars comme Kevin Levrone ont la génétique ultime pour faire du bodybuilding. Je dirais même qu'ils ont battu certains vétérans comme Arnold, lorsqu'il s'agit de longévité. Reconnaissons-le, les pros modernes utilisent bien plus de produits que ceux des années 70, et certains participent encore aux compétitions à la fin de leur quarantaine. C'est le destin, la génétique. C'est imbattable.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation