Développé couché incliné aux haltères

Développé couché incliné aux haltères

Le développé couché incliné aux haltères est l'un des exercices de musculation les plus utiles pour développer le haut des pectoraux. Chez la plupart des pratiquants, c'est une zone en retard. La position inclinée est donc une solution pour rééquilibrer la poitrine. L'utilisation des haltères permet alors une position plus naturelle qu'avec une barre, une meilleure contraction, puisqu'il est possible de rapprocher les mains, et un meilleur étirement. Enfin, cela permet de travailler davantage les muscles stabilisateurs.

Muscles ciblés

Les principaux muscles ciblés par le développé couché incliné aux haltères sont les pectoraux, notamment dans leur partie haute, l'avant des épaules (deltoïdes antérieurs) et les triceps. En second lieu, l'exercice sollicite le grand dorsal, le grand rond, les trapèzes et les biceps.

Exécution de l'exercice

Réglez votre banc de préférence entre 15 et 40 degrés d'inclinaison par rapport au sol. Puis, saisissez des haltères et allongez-vous sur le banc. Les pieds doivent être à plat sur le sol. Placez vos haltères au niveau de vos épaules, de chaque côté du torse, mains en pronation. Serrez vos omoplates pour placer les épaules en arrière.

Poussez vers le haut pour amener les haltères, dans un mouvement convergent, au-dessus de vos pectoraux, bras tendus, pectoraux contractés. Puis, redescendez les haltères au niveau des pectoraux en contrôlant le mouvement. Répétez le mouvement, en conservant la tension dans les muscles, jusqu'à la fin de votre série.

Respiration

La respiration optimale demande d'expirer lorsque vous poussez les haltères vers le haut et d'inspirer en redescendant. Il est possible de bloquer la respiration durant la phase la plus difficile du mouvement, afin de gagner en stabilité et donc en force.

Consignes de sécurité

Le développé couché aux haltères, incliné ou non, est un exercice difficile pour celui qui ne l'a jamais pratiqué car il requiert la participation de nombreux muscles stabilisateurs. En d'autres termes, il demande de développer l'équilibre avant de pouvoir soulever des charges conséquentes. Si vous n'avez pas l'habitude de ce mouvement, commencez par des haltères légères, jusqu'à ce que vous ayez maîtrisé la stabilisation.

Lorsque vous travaillez jusqu'à l'échec, ou avec des charges très lourdes, mieux vaut demander l'aide d'un partenaire pour éviter que vous ne perdiez l'équilibre.

Les haltères permettent de bien étirer les pectoraux dans le bas du mouvement. Cependant, n'abusez pas de cet étirement, surtout si votre torse est étroit et si vos bras sont longs. Vous risqueriez la déchirure.

Bombez le torse, placez vos épaules en arrière, mais ne cambrez pas trop le dos. S'il le faut, positionnez vos pieds sur des cales pour garder plus facilement la position.

Attention, si vous pratiquez avec des haltères lourdes, il est possible de se blesser en se mettant en position ou lorsque vous vous relevez. Pour éviter cela, avant de vous asseoir, saisissez vos haltères comme pour un soulevé de terre. Puis positionnez-vous sur le banc avec les haltères posées sur les genoux et basculez contre le dossier. À la fin de votre série, posez de nouveaux les haltères sur vos genoux et aidez-vous de ce contrepoids pour vous relever.

Ne décollez pas les fesses du banc, cela augmenterait les risques de blessure du dos. De plus, cela transformerait l'exercice en développé couché classique.

Conseils pour le développé couché incliné aux haltères

Plus vous inclinerez le banc vers la verticale, plus l'exercice focalisera le travail sur les épaules, se rapprochant d'un développé militaire. Si vous voulez principalement conserver l'effort sur les pectoraux, ne dépassez pas les 40 degrés d'inclinaison par rapport au sol.

La position la plus naturelle des mains consiste à les tourner avec le pouce légèrement en direction de la tête.

Le développé couché incliné aux haltères est plus difficile que le même exercice à la barre. Il est conseillé d'adapter votre charge en conséquence. En général, une diminution de 15 % de la charge totale est optimale.

Pensez à bien contracter les pectoraux en haut du mouvement, voire à marquer un léger temps d'arrêt pour augmenter la sollicitation de ces muscles.

Développé couché incliné haltères avec rotation

Il est possible de procéder à une rotation interne des mains afin d'amener les haltères en face l'une de l'autre et d’augmenter la contraction des pectoraux.

Ne cognez pas les haltères l'une contre l'autre en fin de mouvement. Cela ne fait que faciliter l'exercice tout en le rendant moins efficace.

Variantes

Le développé couché incliné peut tout à fait se pratiquer avec une barre. C'est le même exercice, mais il demande un peu moins de stabilisation et permet de porter plus lourd. Cependant, il ne permet pas autant d'étirer les pectoraux, ni de les contracter aussi fort en haut du mouvement.

Lors du développé aux haltères, il est possible d'adopter une prise neutre. Cette position des mains reporte une partie du travail sur les épaules et les triceps.

Développé couché incliné haltères prise neutre

Les autres variantes du développé couché incliné aux haltères sont les développés couchés à la barre et les développés à la machine convergente. Il est également possible de pratiquer des exercices à la poulie comme les écartés à la poulie vis-à-vis, aux poulies basses.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation