Colostrum pour la musculation

Whey

Whey, caséine, protéine d’oeufs ou de soja, toutes ces protéines sont assez bien connues des pratiquants. Le jeu est généralement de savoir celle qui sera la plus adaptée à votre diète, celle qui vous apportera le meilleur soutien pour votre croissance musculaire, chacune ayant sa petite particularité. Parmi toutes ces protéines, il existe également le colostrum qui est produit à partir d'un lait de vache en fin de gestation, réputé riche en hormones anabolisantes.

Qu'est-ce que le colostrum ?

A la base, le colostrum est un type de lait produit par les femelles mammifères à la fin de leur période de gestation et juste après la naissance de l'enfant. C'est un liquide nourricier très utile pour le nouveau-né puisque il apporte une grande quantité de protéines mais aussi d'anticorps et d'hormones, notamment la fameuse IGF-1 aussi appelée « Insulin Growth Factor-1 ». Or, on sait que cette hormone possède des propriétés anabolisantes, fort utiles pour la croissance musculaire.

Par extension, le nom colostrum désigne également une poudre de protéine tirée de ce lait bien spécial, en provenance de la vache. Comme il est très riche en graisse et contient quelques glucides, il est filtré afin de retirer le maximum de ces éléments et obtenir un produit concentré en protéines. Le supplément obtenu se rapproche un peu de la whey mais contient jusqu'à 200 fois plus d'hormones IGF-1. De plus, son prix est plus important car le lait utilisé pour sa production n'est disponible que sur une petite période autour de la naissance du veau.

Quels sont les avantages du colostrum ?

Même si son prix est plus élevé que la whey, on pourrait s'attendre qu'une protéine contenant une hormone anabolisante soit bien plus efficace que cette dernière. L'investissement en vaudrait donc la chandelle et devrait engendrer une prise de masse musculaire importante.

Pourtant, les études portant sur ce type de lait, et la poudre de protéine qui en est tirée, aboutissent à des résultats plutôt décevants. Certaines recherches montrent une augmentation de l'hormone d'iGF-1 dans le sang des consommateurs de colostrum mais d'autres études aboutissent à des résultats nuls. La majorité des recherches démontrent qu'il n'y aurait pas de différence entre une consommation de whey et de colostrum.

Colostrum

D’après certaines recherches, le colostrum administré par voie orale ne passerait tout simplement pas dans le sang car il serait totalement digéré. De plus, le fait que cette hormone provienne d'une espèce différente de la nôtre incite à penser qu'elle pourrait ne pas avoir d'effets sur un organisme humain. Pire, elle pourrait provoquer des réactions immunitaires dangereuses.

Quelles doses utiliser ?

Comme le colostrum ne semble pas apporter d'effets supplémentaires à celle de la whey, sa consommation n'est pas vraiment intéressante, surtout au vu de son prix, supérieur à celui des autres protéines.

Cependant, si vous voulez tout de même tester ce produit, il est recommandé de prendre une dose de 20 g après votre entraînement. A noter que les études les plus favorables sur ce supplément ont été faites avec un dosage de 60 g de colostrum par jour. Cependant, pour utiliser cette quantité chaque jour, il faut disposer d'un budget très large.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

En premier lieu, les effets du colostrum peuvent être similaires à ceux d'autres protéines laitières, c'est-à-dire des maux de ventre, diarrhée, ballonnements. Cela concerne généralement les personnes qui ne tolèrent pas bien le lactose ou les protéines de lait.

De plus, si les hormones bovines passent réellement dans le sang, il est possible que cela provoque des réactions auto-immunes et des conséquences sur la santé à long terme.

Conclusion

D'après les résultats des études, autant dire que le colostrum ne semble pas un choix judicieux de supplément alimentaire pour le sportif. Non seulement il n'a pas d'effets particuliers au-delà de son apport en protéines, mais en plus, il coûte très cher.

Si vous recherchez une bonne protéine pour combler votre alimentation et apporter rapidement des acides aminés à votre organisme après le training, choisissez plutôt la whey. Pour les collations, protéines d'œufs ou de soja ainsi que la caséine sont de bons choix. Bien évidemment, rien ne vous empêche de vous faire une idée par vous-même en achetant du colostrum si vous en avez les moyens.

Partagez l'article !

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Admin du site musculaction. Je suis là pour partager mes connaissances et ma passion !