Savoir choisir sa barre de protéines

Barres protéinées

Parmi les compléments alimentaires les plus classique, il existe des barres concentrées en protéines, pratiques à déguster et qui attirent donc de nombreux consommateurs. Cependant, que se cache-t-il derrière les nombreuses publicités qui vantent l’extraordinaire efficacité de leur barre de protéines ? Peuvent-elles réellement aider à prendre du muscle ou, au contraire, à sécher correctement ?
En réalité, tout dépend de la barre, car toutes ne sont pas d’égale qualité. Pour bien choisir votre barre de protéines, il faut avant tout décortiquer la liste des ingrédients et bien définir vos objectifs.

Pourquoi consommer des barres de protéines ?

La première raison de manger ce genre de barres, c’est évidemment pour ingérer une plus grande quantité de protéines dans la journée. La grande majorité des pratiquants de musculation connaissent l’importance de la consommation de protéines dans la construction musculaire. Bien sûr, il y a une limite à cette consommation. Cependant, un pratiquant qui ingère vraiment trop peu de ces nutriments pourrait voir sa progression réduite.

La barre de protéines vient donc en complément des repas, pour combler l’alimentation. Dans certains cas, elle s’accompagne de glucides et de lipides, afin d’apporter un maximum de calories en vue d’une prise de masse. Dans d’autres cas, elle reste très peu calorique et son but est alors purement d’apporter des protéines. C’est le genre de barre que certains pratiquants consomment en phase de sèche afin de protéger leurs muscles de la fonte.

Les clés pour choisir sa barre de protéines

Suivant le moment de l’utilisation de la barre, votre choix d’ingrédients peut différer. Vous devez donc scruter les étiquettes. C’est également l’occasion de vérifier la qualité de la composition de la barre en question.

Le choix des protéines

Mieux vaut commencer par là puisque l’objectif premier d’une barre de protéines, c’est bien d’apporter des protéines ! D’ailleurs, mieux vaut veiller à acheter une barre vraiment riche en protéines, c’est-à-dire qui en contient au minimum 20 grammes. Sinon, il sera sans doute nécessaire d’en consommer plusieurs afin d’arriver à votre quota de protéines, ce qui reviendra sans doute plus cher et pourra vous apporter d’autres nutriments supplémentaires dont vous n’avez pas forcément besoin.

Barre protéinées Clifs

En général, les sources de protéines utilisées pour fabriquer les barres sont des protéines de whey, caséines et soja. Ces sources sont tout à fait correctes. Evidemment, si vous avez plutôt l’intention de prendre votre barre après l’entraînement, la whey est sans doute plus indiquée. La caséine possède une absorption plus lente et elle sera plus utile en collation.

Attention à la présence de collagène dans les barres. C’est une source de protéines de mauvaise qualité, peu chère à produire et que les fabricants utilisent pour gonfler l’apport en protéines de leurs barres. Fuyez les barres qui en contiennent, surtout si le mot « collagène » figure en haut de la liste des ingrédients. Cela veut dire que cette protéine est présente en grande quantité.

Le choix des glucides

Si votre objectif est de sécher et que vous ne voulez pas trop ingérer de calories, ou bien si vous n’êtes intéressé que par les protéines de votre barre, mieux vaut en choisir une qui contient peu de glucides. Si, au contraire, votre but est d’ingérer une grande quantité de calories et que, pour cela, vous comptez sur votre barre de protéines, alors vous pouvez en choisir une qui en contient une certaine quantité.

Si vous prenez votre barre en collation, orientez-vous vers une barre qui contient des sources de glucides à bas Index Glycémique, comme les céréales complètes ou l’avoine. Si vous prenez votre barre juste après votre entraînement, il est possible de choisir une barre qui contient des glucides à haut IG comme le glucose. Cela aura pour but de mimer les effets du fameux shaker protéiné que certains pratiquants consomment après l’entraînement. Attention, cependant, ce type de procédé pourrait avoir un effet à long terme sur la sensibilité à l’insuline car il provoque un pic de la glycémie.

Le choix des lipides

Si votre objectif est la prise de masse, votre barre peut contenir un peu de graisses insaturées et saturées. Si vous préférez éviter un apport calorique supplémentaire dans votre alimentation, mieux vaut que votre barre soit moins riche en graisses. Bannissez les barres qui comportent des graisses hydrogénées.

Barre protéines Weider

Le reste des ingrédients

Une bonne barre de protéines devrait contenir le moins d’additifs possible. Colorants, conservateurs, édulcorants, etc. Ce sont des ingrédients inutiles pour votre diète. De plus, leur consommation pourrait avoir des effets nocifs pour la santé. Attention également à la teneur en sel dans votre barre.

Comment fabriquer votre barre de protéines ?

Si vous voulez vraiment contrôler la quantité et la qualité des ingrédients de votre barre de protéines, il est possible de la faire vous-même assez simplement.

Il suffit, par exemple, de mixer 200 g de flocons d’avoine, 50 g d’amandes (ou autre oléagineux) et de la whey. Ajoutez à votre préparation 40 g de beurre de cacahuète et 4 cuillères à soupe de miel, réchauffés au micro-ondes. Mélangez pour obtenir une pâte. Ajoutez un peu d’eau pour l’assouplir. Etalez-la sur une plaque et placez le tout au frigo. Au bout de quelques heures, sortez la plaque et découpez vos barres.
Réduisez la quantité des oléagineux et de miel pour une barre plus légère.

Nous vous proposons également une recette de délicieuses barres maisons sur le site.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation