Chitosan : peut-il faire maigrir ?

Chitosan

Le chitosan est une substance dérivée de la carapace de certains crustacés. Elle est de la famille des fibres et ne peut être absorbée par l'organisme.
On rencontre beaucoup le chitosan dans les produits d'amincissement où l'on en vante les mérites sur la capture et l'élimination des graisses ingurgitées pendant les repas. Dans certaines conditions, le chitosan peut en effet se lier aux molécules de gras et en entraîner l'élimination via les voies naturelles. Mais les propriétés du chitosan sont loin d'être aussi miraculeuses que le disent les publicitaires et il ne se lie pas avec tous les gras absorbés. De plus, le flou qui entoure la production de chitosan en rend l'expérimentation et l'usage assez compliqués.

Histoire du chitosan

Le chitosan n'était utilisé, jusqu'à récemment, que pour un usage cosmétique ou dans l'industrie du textile. Mais il est à présent au cœur d'expérimentations scientifiques pour en déterminer l’intérêt. En médecine, notamment, comme ingrédient pour fabriquer les micro-capsules capables de résister à certaines étapes de la digestion pour ne délivrer leur contenu qu'au bon endroit du système digestif . Mais on l'expérimente aussi dans le domaine de la diététique pour connaître sa véritable puissance d'action pour traiter le surpoids.

Production du chitosan

Le chitosan est une découverte datant de 1859. Il fut obtenu après avoir traité de la chitine avec de l'hydroxyde de potassium concentré à haute température.
Aujourd'hui, l'industrie utilise les déchets rejetés par l'industrie alimentaire des crustacés ou des champignons. Il faut entre 10 et 25 kilos de carapaces de crustacés pour produire 1 kilo de chitosan.
La chitine de ces déchets est désacétylée chimiquement ou par traitement enzymatique. C'est le degré d’acétylation (DA) qui détermine la différence entre chitine et chitosane. Au dessus de 50% d'acétylation, la substance est nommée chitine. En dessous de 50% on l'appelle chitosan, c'est à ce niveau que la molécule devient soluble dans un milieu acide.
Il existe donc une marge de 1 à 50% d'acétylation dans laquelle plusieurs produits peuvent s'appeler chitosan sans pour autant avoir les mêmes propriétés. C'est une des causes qui peut amener à s'interroger sur l'efficacité du chitosan.

Effets du chitosan

En effet, comme nous l'avons vu, le chitosan produit peut être plus ou moins acétylé. Or, il semble que, pour se lier aux acides gras et au cholestérol, le chitosan doit avoir été désacétylé à 89% minimum. Ce qui n'est absolument pas le cas de tous les produits du marché. Et ce qui n'est pas forcément indiqué sur l'emballage.
De plus, il semble que le poids moléculaire du chitosan soit aussi un élément à prendre en compte. Or, tous les chitosans n'ont pas le même poids moléculaire alors qu'ils portent le même nom. Il existe un écart de poids de 25 kDa à 450 kDa entre les différents produits du marché alors que le poids idéal est apparemment de 40 kDa ou moins. Cela n'est pas non plus mentionné sur les étiquettes de tous ces produits.

Ces paramètres permettent déjà de comprendre que les résultats des différentes études sont à prendre avec des pincettes et ont du mal à démontrer des résultats probants pour cette substance.

De nombreuses études portent ainsi sur les effets du chitosan mais, alors que les résultats semblent pointer vers une action positive sur la perte de poids, la faible qualité méthodologique de nombreuses études rend difficile leur prise au sérieux. De plus, la différence entre chaque expérimentation ne permet que difficilement de les comparer. Ainsi, la durée ou le nombre de patients de certaines études sont insuffisants, les doses et le régime des candidats peuvent varier, et le chitosan utilisé n'a pas forcément le même degré de qualité ou les mêmes caractéristiques.
Malgré cela, il semble que les quelques études plus fiables tendent à démontrer un effet sur l'amincissement mais qui reste assez léger.
Il semble également que la prise de chitosan accompagnant une modification de l'hygiène de vie soit plus efficace que l'action des deux séparément.

On prête également au chitosan d'autres propriétés que celles de pouvoir agir sur les graisses. Une étude aurait par exemple mis en relief les propriétés favorables de cette substance sur les marqueurs de stress oxydatif. De plus certains prétendent que le chitosan pourrait avoir un effet préventif dans le cancer du côlon.
Finalement, les effets et les mécanismes d'action du chitosan restent mal connus et des études plus fiables sont donc attendues avant de pouvoir être fixé sur sa véritable efficacité.

Effets indésirables du chitosan

N'ayant pas été testé sur les enfants ou les femmes enceintes, il est préférable de ne pas utiliser de chitosan dans ces contextes. De plus, les personnes allergiques aux crustacés doivent rester vigilant quant à son utilisation.
Le chitosan n'a pas démontré beaucoup d'effets secondaires gênants. Des cas de constipation ou de désagréments intestinaux ont toutefois été signalés chez certaines personnes.
Enfin, des expérimentations sur animaux utilisant de grandes doses de chitosan ont conduit à une malabsorption des vitamines et minéraux et il est donc conseillé d'éviter de consommer du chitosan à long terme, par simple principe de précaution.

Dosage

Les dosages conseillés sont de 3 à 6 g par jour, répartis sur les différents repas de la journée.
Le chitosan utilisé doit avoir été désacétylé à 89% minimum (DA de 11% ou moins) et son poids moléculaire doit être de 40 kDa ou en deçà. Sans cela, le chitosan utilisé risque de n'avoir aucun effet.

Notre avis

Au vu de la diversité de qualités des produits mis sur le marché et du manque d'informations données par les fabricants, il est difficile de bien se complémenter en chitosan.
Et même en se procurant un produit bien calibré, les résultats ne sont pas garantis et resteront de toute façon modestes.
Si vous voulez essayer le chitosan, mieux vaut donc se procurer le bon produit et l'accompagner d'exercices physiques et d'une bonne alimentation pour donner toutes les chances à ce produit d'agir le plus efficacement possible, si efficacité il peut y avoir.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation