Vous faites un break ? Voici ce qui vous attend !

Vacuum musculation

Il est temps de faire face à la réalité, quelques fois, vous allez rater un entraînement ou deux. Mais, pour certaines personnes, ces pauses peuvent durer des mois, voire des années. A cette période de l'année, il peut être dure de trouver la motivation. Nos agendas sont chargés à cause des fêtes, et nos ventres sont remplis par des friandises et des repas fastueux. Il est facile de vous dire à vous-même que sauter quelques entraînements ne fera pas de différence, malheureusement vous avez tort. Voici pourquoi.

Quelques jours de pause !

Ce n'est pas une grande affaire. Si vous vous entraînez régulièrement, votre corps pourra même accueillir favorablement cette chance de récupérer. Cela permettra de réparer vos muscles et vous pourrez même revenir plus fort. Rappelez-vous tout de même que, si vous associez ces jours de repos avec une nourriture horrible et de l'alcool, vous pouvez finir par vous sentir sérieusement ballonné.

Une semaine off !

Vous pourrez noter que vous vous sentez un peu « mou ». C'est parce que vos fibres musculaires commencent à disparaître et que votre corps retient plus de fluides. Mais, généralement, vous vous sentirez encore plutôt bien. Si vous vous remettez à l'entraînement à ce moment, vous ne devriez pas sentir une grande différence dans vos performances.

Muscle contracté

Plusieurs semaines sans entraînement !

Les choses commencent à décliner maintenant. Le nombre de mitochondries, les petites usines énergétiques qui alimentent vos muscles, commence à diminuer et votre capacité cardio prend un sacré coup. Vous pourrez même sentir que gravir des escaliers peut vous laisser essoufflé. Vous vous sentez mou, plat, et vous avez perdu un peu de volume musculaire.

Un mois off !

Votre force et votre endurance ont pris un coup. Vous avez moins de muscles et plus de gras. Vous pouvez ressentir plus de stress, de nervosité, et avoir plus de mal à bien dormir.

Plusieurs mois sans entraînement !

A présent, votre métabolisme ramasse. Vous brûlez moins de calories et vous vous sentez probablement plus fatigué. Votre cœur est obligé de travailler plus dur et vos poumons n'absorbent plus autant d'oxygène. Vous avez perdu une bonne partie de vos muscles gagnés à la salle. Vous vous trouvez gras ou trop maigre, rattrapé par le passé.

Un an off !

Votre taux de graisse corporelle a augmenté sérieusement ou vous êtes de nouveau le maigrichon d'avant la musculation. Vous avez perdu vos muscles et votre métabolisme tourne au ralenti. Votre risque de développer de l'hypertension, du diabète de type 2, des insomnies ou des dépressions a augmenté.

Perte de muscle

Tout ceci est effrayant n'est-ce pas ? Rassurez-vous, vous pouvez très bien faire un break d'une semaine ou deux pendant les fêtes ou les vacances, sans nuire à votre progression et sans culpabiliser. Mais ne laissez pas quelques entraînements manqués se transformer en années d'abstinence du sport.

Des muscles perdus définitivement ?

Heureusement, il y a tout de même une bonne nouvelle. Évidemment, si vous ne vous êtes pas entraîné pendant longtemps, vous aurez perdu du muscle, et il faudra du temps pour le récupérer.
Mais, en réalité, les fibres musculaires n'ont pas totalement disparues, elles se sont simplement amincies et elles conservent le même nombres de noyaux cellulaires que lorsque vous vous entraîniez.

En d'autres termes, vous n'avez pas tout perdu. Et, lorsque vous vous entraînez à nouveau, vos cellules auront plus de facilité à produire de nouveau du muscle, par rapport à quelqu'un qui ne se serait jamais entraîné. C'est ce que l'on appelle la mémoire musculaire.

Le mieux est encore d'avoir gardé une activité physique durant votre période d'arrêt de la musculation. Ainsi, vous perdez moins de muscles, vous conservez une partie de votre endurance, et la reprise en sera d'autant plus facilitée.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation