Les dérives du bodybuilding : Le Synthol

Synthol bodybuilding

Le bodybuilding ou culturisme, c'est construire son corps en adoptant un mode de vie sain et exigeant qui nécessite une volonté hors du commun. Beaucoup d’athlètes se disent culturistes mais n’appliquent pas les principes fondamentaux de cette discipline visant la santé et la beauté corporelle.
Le culturiste est avant tout un athlète qui allie force, beauté plastique, endurance, souplesse et qui respecte son corps. Faire du culturisme, ce n’est pas se transformer en monstre et cumuler à outrance de la masse musculaire.

Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que le bodybuilding décline un peu plus chaque année et que l’engouement du grand public pour la discipline soit au ras des pâquerettes. Je ne suis pas étonné non plus du succès de méthodes de musculation alternatives qui tendent vers cette conception "saine" du culturisme avec notamment le retour du renforcement musculaire au poids du corps.

Dans la quête du « comment devenir toujours plus gros », nombre de pratiquants amateurs comme professionnels ont recours à des produits pharmaceutiques comme les stéroïdes anabolisants, diverses hormones, stimulants ou diurétiques et même des injections de Synthol !

Le cas Valentino

Non, il ne s’agit pas d’une image modifiée avec un logiciel de retouche d'image. Greg Valentino incarne le summum de cette dérive du bodybuilding avec ses biceps monstrueux et près de 70 cm de tour de bras ! Il est d’ailleurs la risée du monde du bodybuilding, à la fois méprisé et haïs par ses pairs. Mais Valentino ne serait-t-il pas le symbole de leur propre déchéance…

Quelle est la réelle ampleur du phénomène Synthol dans le monde du bodybuilding ? Difficile à dire. Mais son usage s’accroit. On en parle surtout quand des pros du bodybuilding terminent aux urgences - comme Milos Sarcev - ou reconnaissent en avoir utilisé comme Flex Wheeler.

Qu’est-ce que le Synthol ?

Le Synthol dont on parle n'a absolument rien à voir avec le Synthol de votre pharmacie qu’on utilise en bain de bouche ou pour désinfecter la peau.
Le Synthol du bodybuilding est en fait une huile composée d’acides gras et de lidocaine qui s’injecte directement dans les muscles et qui donne du volume. Bien qu’éliminé par l’organisme, il faut plusieurs années pour le dégrader complètement.

Un produit dangereux

S’injecter des acides gras dans les muscles peut être dangereux. Peu de bodybuilders ont une formation médicale et toucher par accident un nerf lors de l’injection n'est pas chose impossible. Cela peut peut entrainer des paralysies.
Des infections et des abcès sont aussi possibles et nécessiteront alors une opération chirurgicale. Pour finir, si vous vous injectez par erreur le Synthol dans une veine ou une artère, l’acide gras peut atteindre les poumons ou le cœur et entrainer la mort ! Ceux qui utilisent le Synthol prennent des risques énormes pour quelques centimètres de bras ou de mollets…

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation