Banni du gym pour s'être moqué !

Costaud homme

Le bodybuilder Australien, Conor Tisdell, est actuellement très critiqué pour avoir secrètement filmé et moqué, dans sa salle de sport, une pratiquante âgée. La vidéo, qui apparaît être un Snapchat, montre la femme utilisant la machine à tirage vertical.

Tisdell s'est d'abord moqué de la femme en capturant la vidéo et en l'intitulant « epic bro gainz », puis il l'a mis sur Instagram. Dans un sujet partagé à plus de 1000 followers, il se targue de n'avoir « jamais rit si fort » et que cette femme doit sans doute pratiquer « une nouvelle danse ».

Fort logiquement, les gens ont été outrés par son action et se sont élevés pour défendre la vieille dame sur les réseaux sociaux.

« Il ouvre un sujet pour se moquer publiquement d'une personne et la mettre dans l'embarras. Il aurait mieux fait d'aller vers elle et lui demander si elle voulait qu'il lui montre comment utiliser l'équipement. C'est juste du harcèlement en ligne, » confie une personne.

Conor Tisdell

Selon une déclaration de Tisdell au Daily Mail australien, son adhésion au club de santé GO a été résiliée à vie. Dans une autre déclaration officielle, l'institution elle-même a déclaré qu'elle ferait tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir la pauvre femme qui a été victime de ces moqueries dans l'un de ses clubs.

Depuis, une autre pratiquante de musculation a dit qu'elle avait aussi été victime du harcèlement de Tisdell. Elle confie au Daily Mail qu'elle avait repéré Tisdell en train de se moquer d'elle dans un coin de la salle alors que son coach personnel était en train de l'aider à mieux exécuter le squat.

Alors que Tisdell n'a fait aucune déclaration officielle sur le sujet, il aurait dit à ses amis que ce qu'il avait posté sur les réseaux sociaux avait été déformé par les journalistes. Puisque son compte Instagram est privé, il pensait en pas porter préjudice à la femme.

Cet incident est arrivé juste quelques mois après que le modèle de Playboy, Dani Mathers, a été accusée d'avoir partagé un Snapchat, nu, d'une pratiquante âgée.

Dani Mathers

Mathers a été inculpée le 28 novembre et a plaidé non coupable au chef d'accusation de violation de la vie privée. Si elle est reconnue coupable, elle pourrait faire face à une amende de 1000 dollars et jusqu'à six mois de prison.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation