7 conseils pour bien « assurer » au développé couché

Si vous avez passé quelque temps dans une salle de musculation, il y a de fortes chances qu’on vous ait demandé d'assurer quelqu’un. Sinon vous avez probablement à une ou deux reprises pu profiter de l’aide d’un pareur.

Il y a de ça quelques années, je faisais de la musculation dans un club dans lequel il n’y avait pas de goupilles de sécurité pour maintenir les poids en place. Lors de ma dernière répétition de développé couché, j’ai raté le support en reposant ma barre et fait tomber quelques rondelles sur le sol de la salle. Je n’ai pas seulement offert un spectacle (et ça en était un), j’ai eu de la chance de ne pas me blesser. Si j’avais demandé qu'on m'assure, le fiasco aurait pu être évité.

Que signifie « assurer » quelqu'un ?

De manière simple, cela consiste à accompagner quelqu’un lors d’un exercice afin d’assurer la sécurité et de permettre à l’exécutant de soulever ou pousser des poids plus importants que si il était seul. Il y a des bons pareurs et d’autres qui craignent.

Pour être un bon pareur au développé couche, voici quelques tuyaux qui devraient vous aider :

Communiquez !

Demander à quelqu’un de vous assurer c’est un peu comme demander à cette personne d’être votre compagnon. C’est sur les bases de la communication que repose une bonne entente avec le pareur. Être en phase signifie qu’il faut demander à l’exécutant ce qu’il attend de vous et combien de séries et répétitions il compte exécuter.

Intervenez seulement lorsque c’est nécessaire

Lorsque l’on vous demande de parer, on ne vous demande pas de faire l’exercice à la place de la personne. Si quelqu’un a du mal et déplace la barre lentement, n’apportez pas votre aide. Si la personne rencontre des difficultés et que la barre bloque ou descend parce que la pesanteur reprend ses droits, c’est là qu’il faut intervenir.

Sauf en cas de nécessité n’utilisez pas toute votre force

Lorsque vous venez en aide, exercez la force appropriée à la situation. En général, cela consiste à fournir suffisamment d’efforts pour soulever la barre. Le gars sous la barre ne doit pas cesser de pousser lorsque vous parez, sauf si la barre venait à tomber brusquement ou en cas de défaillance totale. Dans ce cas, il est indispensable d’employer toute sa force pour reposer en sécurité la barre sur son support.

Partenaire développé couché

Le développé couché nécessite la présence d'un partenaire ; un accident est si vite arrivé !

Parer au moment de soulever la barre

Au développé couché, il peut être nécessaire d’apporter de l’aide au moment de déracker la barre de son support. On voit cela fréquemment dans les compétitions de powerlifting. Il est toujours pertinent de demander si la personne a besoin d’aide pour exécuter ce mouvement.

Intervenir au moment de reposer la barre

Il est probable qu’on attende de vous de l’aide au moment de reposer la barre sur son support lorsque la série est terminée. Cela est particulièrement important lorsque l’exécutant atteint l'échec. Beaucoup d’accidents interviennent lorsque l’exécutant rate les crochets en reposant la barre. Soyez donc prêt à intervenir dans cette partie de l’exercice.

Connaître la technique

Les différents exercices requièrent des stratégies différentes de la part du pareur. Pour ce qui est du développé couché, maintenez vos mains à proximité de la barre mais ne la touchez pas avant que ce soit nécessaire. Adopter une préhension mixte, une main sous la barre et une autre sur le dessus permet d’obtenir le maximum de force pour soulever la barre si besoin. Par contre, assurer quelqu'un dans l’exercice de squat requiert plus de technique. Si parer vous est étranger ou que vous n’êtes pas à l’aise dans cet exercice, faites le savoir à l’exécutant. Il est préférable de ne rien cacher plutôt que d’exposer l’exécutant à une éventuelle blessure.

Être attentif

Lorsque quelqu’un vous demande de l'assurer, vous avez la sécurité de la personne entre vos mains. Ce n’est pas le moment de porter son regard dans la salle de gym ou de vérifier son téléphone portable. Il faut être vigilant ! Une série qui semble « toute cuite » peut vite mal tourner, et c’est vous le filet de sécurité pour parer toute blessure sérieuse.

Le développé couché seul, est-ce dangereux ?

La présence d’un partenaire est indispensable quand on fait du développé couhé à la barre libre. En cas de défaillance, vous risquez de vous blesser ou pire, d'y laisser votre peau. Si personne ne peut vous assurer, faites l’exercice avec une barre guidée ou aux haltères.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation