Peut-on concilier alcool et musculation ?

Bière et musculation

« Bonjour, je vois des gars sur les réseaux sociaux qui boivent de l’alcool lors de soirées et qui ont un super corps musclé et sec ! Je crois qu’on exagère quand on dit que l’alcool fait des ravages sur le physique en musculation. Est-ce qu’il est possible mixer prise de muscle et perte de graisse, tout en buvant de temps en temps ? »

Si vous voulez vraiment vous mettre en forme, l’alcool doit être écarté. Même quelques verres le week-end seront transformés directement en graisse et iront droit dans le ventre. La seule façon d’obtenir le corps que vous voulez est d’éviter totalement l’alcool !

C'est ce qu'on entend partout, mais est-ce vraiment la réalité ?

En fait, l’alcool ne vous engraisse pas intrinsèquement. L’alcool freine la combustion des graisses pendant qu’il est métabolisé par votre corps. Mais, il n’est pas plus susceptible de vous empêcher de perdre du poids que l’excès de calories provenant des glucides ou des lipides. Alors, pourquoi l’alcool a-t-il une si mauvaise réputation en matière de perte de poids ?

Le problème ne vient pas nécessairement des calories, mais de la manière dont l’alcool influe sur votre comportement alimentaire. Imaginez la scène : c’est un jeudi soir et vous êtes chez des amis. Vous avez décidé à l’avance de vous lâcher un peu, mais avec modération. Vous vous asseyez et vous vous promettez de ne boire qu'une bière ou un verre. Mais, celui-ci est bientôt suivi par un autre, puis un autre. Peu à peu, votre capacité à résister à l'envie de manger certains aliments s'estompe progressivement.

Alcool et testostérone

Ensuite, l’effet « on s’en fout » entre en jeu, et toute tentative de limitation de ce que vous mangez est abandonnée silencieusement mais rapidement. Les inhibitions s’envolent et l'interrupteur de restriction alimentaire est mis en position d'arrêt. C’est une pente glissante qui se termine par une commande chez McDo ou une orgie de junk food.

Mais ce n'est pas tout. L’entraînement que vous aviez prévu de faire vendredi s’en va par la fenêtre et est remplacé par une séance de boulimie en regardant Streamcomplet. Vous êtes fatigué, affamé et vous vous en voulez de laisser les choses glisser. Pour vous sentir mieux, vous finissez par manger encore plus, en vous embarquant dans une frénésie de malbouffe pouvant durer de quelques heures à quelques jours. « C’est trop tard, j’ai déjà fait un écart », vous vous dites, alors je vais manger ce que je veux pour le reste du week-end.

Conclusion ?

L’alcool lui-même, consommé avec modération, n’aura pas d’effet négatif sur la perte de graisse tant que vous en tenez compte dans votre budget calorique hebdomadaire. Cependant, l’alcool peut torpiller vos efforts pour vous remettre en forme car il a un effet d'entraînement sur vos habitudes alimentaires et physiques au cours des heures et des jours qui suivent. Trop d'alcool peut nuire à votre progression d'une manière qui dépasse son seul contenu calorique.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation