Régime : 6 signes que vous en faites trop !

6 signes que vous en faites trop

Vous seriez peut-être prête à tout essayer pour atteindre votre objectif de perte de poids. Le problème, c’est qu’avec ce genre de pensées, vous pourriez vous en mordre les doigts. Si certaines stratégies pures et dures peuvent vous aider à perdre du poids rapidement, elles ne sont pas toujours bonnes pour votre santé ou fiables sur le long terme. Elles peuvent vous laisser un sentiment de malaise et mener à une reprise de poids.

Voici 6 signes qui prouvent que vous avez mis la barre un peu trop haute en termes d’objectifs de perte de poids.

1 – Vous buvez plus de 2 litres d’eau par jour

Boire de l‘eau est une bonne chose mais le faire pour réduire l’appétit n’en est pas une. Boire de l’eau avant une collation ou un repas peut aider à manger moins et à perdre du poids. Mais ça peut être dangereux si vous le faites à la place d’un repas. L’eau n’est pas suffisante pour satisfaire vos besoins et peut même vous conduire à compenser plus tard car vous privez votre corps d’importants nutriments.

La quantité d’eau dont vous avez réellement besoin dépend de votre poids et de votre degré d’activité. Mais, plus de 2 litres d’eau, cela commence vraiment à faire beaucoup. Les signes qui montrent que vous buvez trop d’eau sont les suivants : vous urinez plus de 8 fois par jour et vous avez une urine incolore.

2 – Vous ne faites pas de « Cheat Meal »

Se débarrasser des aliments les plus caloriques, et que vous aimiez, peut être une bonne idée. Mais cela peut aussi être un désastre. Faire une fixation sur ce que vous mangez peut déraper de deux façons. Si les aliments que vous considérez bons pour votre régime ne sont pas disponibles, vous n’allez pas manger. Vous allez vous rabattre sur autre chose mais c’est comme si vous trichiez et vous vous jugerez sévèrement.

Taux de gras évolution

Pourtant quand on y pense, trop se priver n’est pas si raisonnable. Cela peut vous conduire à l’effet yo-yo et à certaines carences nutritionnelles. Les graisses, par exemple, sont indispensables à vos fonctions cérébrales et à votre mémoire. Manger vos aliments préférés de temps en temps ne devrait pas vous tuer.

3 – Vous vous entraînez tous les jours

Si vous vous sentez épuisée et courbaturée tout le temps ou que vous délaissez vos engagements sociaux pour vous entraîner, vous devriez revoir un peu les choses. Rompre avec votre vie sociale peut vous laisser un sentiment de solitude et d’isolement, ce qui peut conduire à une envie frénétique de manger. De plus, apprendre comment équilibrer le temps passé avec les amis et la famille et le temps accordé au sport est l’un des facteurs clés pour durer sur le long terme. Et, si vous ne prenez pas assez de repos, votre entraînement pourrait commencer à devenir de moins en moins productif. Quand vous n’êtes pas assez reposée, cela impacte vos hormones de la faim, ce qui conduit à augmenter votre appétit.

4 – Vous consommez moins de 1200 calories

Bien que 2 femmes n’aient pas les mêmes besoins caloriques, votre apport énergétique ne doit jamais être en-dessous des 1200 calories. Si ça arrive, votre corps va se mettre en mode famine, c’est-à-dire qu’il va tenir à toutes les calories qu’il recevra. Remplissez votre assiette de légumes et privilégiez les protéines maigres. Ne soyez pas effrayée par les graisses saines. Elles vous aident à vous sentir rassasiée et satisfaite.

5 – Vous vous pesez tous les jours

Se peser n’est pas la seule manière pour voir si vous avez réussi à perdre du poids et à progresser. Votre poids peut fluctuer de manière spectaculaire rien que sur une seule journée. Essayez de ne vous peser qu’une fois par semaine et concentrez-vous plutôt sur d’autres marques de progrès comme la façon dont vos vêtements vous vont et votre niveau d’énergie. Les mesures corporelles sont aussi un bon moyen de suivre vos efforts. Se peser tous les jours peut tourner à l’obsession. Si cette habitude vous fait vous sentir anxieuse ou contrariée, elle peut alors augmenter vos hormones de stress et conduire à une prise de poids à cause d’une alimentation dite émotionnelle.

Perdre du gras localement

6 – Votre motivation pour perdre du poids est liée à votre image

La façon dont vous pensez votre corps peut avoir un impact sur son apparence. Les études montrent que les gens qui pensent être en surpoids sont plus enclins à grossir que ceux qui ne pensent pas avoir des kilos en trop. Être dure avec vous-même ne fait rien pour augmenter votre estime de soi. Ne soyez pas autant inquiète sur la façon dont vous voulez vous changer. Demandez-vous plutôt comment vous vous sentez, autant physiquement, socialement et émotionnellement. Si vous faites cela, vous pourrez être fière du travail que vous faites les jours.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation