40 indices pour reconnaître un dopé

Reconnaître un dopé

Cela n'arrête pas en ce moment, de nombreux acteurs du fitness se sentent le devoir de préciser – subtilement – qu'ils ne sont pas dopés. D'autres se font chopper et devant l'évidence, doivent faire marche arrière. Par exemple, Ulisses a retiré son « Icône du bodybuilding naturel » sur son Instagram suite à une vidéo montrant une gynécomastie évidente.

Comme certains pensent encore qu'on peut être « énorme et sec » naturellement, nous vous proposons un guide facile à suivre pour repérer les pratiquants qui ne sont pas naturels. Mais comme on dit, il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.

40 indices

1 – Si quelqu'un fait de l'argent grâce à son physique dans le monde de la musculation, il y a 99 % de chance qu'il soit sous stéroïdes.

2 – Une poitrine massive, pleine et ronde, de puissants deltoïdes, des trapèzes énormes et une peau fine comme du papier sont les traits classiques d'un utilisateur de stéroïdes.

3 – Si quelqu'un se présente lui-même en précisant qu'il est complètement naturel, il est fort possible qu'il prenne des produits.

4 – Si une fille a une voix d'homme, c'est sans doute qu'elle est une utilisatrice de stéroïdes, même si elle ne fait que du Crossfit.

5 – Si une personne soulève 180 kilos au développé couché en restant parfaitement sec, c'est un utilisateur de drogues.

7 – Si une personne soulève 3 fois son poids ou plus au squat, c'est qu'elle est chargée.

8 – Si quelqu'un avec d'énormes muscles vous dit que la clé de la croissance musculaire c'est de manger 6 repas par jour, c'est un utilisateur de stéroïdes.

9 – Si quelqu'un avec des muscles vraiment massifs vous dit que tout ce qu'il prend, pour obtenir ses gains musculaires, c'est de la protéine en poudre, c'est un menteur et probablement un utilisateur de produits illégaux.

10 – Tous les athlètes de la fédération internationale du bodybuilding la plus connue sont sous stéroïdes anabolisants.

11 – Si une personne massive vous parle de gains musculaires de malade grâce à la créatine, elle est dopée.

12 – Tous les hommes très secs d'un certain âge avec de gros muscles sont sous stéroïdes.

Bodybuilder âgé

13 – Si quelqu'un avec des muscles vraiment très gros vous dit que la clé de la croissance musculaire est un entraînement secret, il est dopé.

14 – Quelqu'un qui sent fortement l'alcool désinfectant dans le vestiaire est sûrement un utilisateur de stéroïdes qui vient juste de se désinfecter après sa piqûre.

15 – Une personne qui fait de gros rebonds musculaires utilise des produits.

16 – Un homme qui a des testicules de la taille de raisins est probablement dopé.

17 – Un homme avec des mamelons gonflés est sous stéroïdes.

Gynécomastie : Ulisses, Colombo, Ronnie Coleman, Dexter Jackson, Big Ramy, Peter Molnar, Edgar Fletcher etc…

18 – Quelqu'un de très massif et très sec qui vous dit qu'il ne mange que de la « junk food » suit un traitement de stéroïdes.

19 – Si une femme a des abdominaux hyper découpés, des veines sur le bas de l'abdomen, d'énormes épaules et une poitrine pleine, elle est dopée. Mais, vous le savez sans doute déjà.

20 – Tous les athlètes professionnels de la force sont sous dope.

21 – Tous ceux qui participent à des compétitions de sport professionnelles basées sur une forte musculature, sont des utilisateurs de stéroïdes.

22 – Si quelqu'un est vieux et a toujours de gros muscles ainsi que des abdominaux découpés, il est dopé.

23 – Quelqu'un qui mesure moins d'1m90, qui pèse plus de 90 kilos, tout en étant hyper sec, est sous stéroïdes.

24 – Si quelqu'un devient spectaculairement massif en moins de deux ans, il a utilisé des produits dopants.

25 – Si un bodybuilder professionnel était actif après 1940, il ou elle était sous stéroïdes.

26 – Un athlète qui possède un fessier strié, tout en ayant des bras énormes, utilise des dopants.

27 – Si un bodybuilder vous explique comment il est devenu incroyablement massif en prison en soulevant des seaux d'eau, il est dopé.

28 – Si quelqu'un vous dit qu'il connaît une personne de 100 kilos « tout en muscle », cette personne est soit très grasse soit dopée.

29 – Une personne qui est aussi énorme que les bodybuilders de « l'Age d'or » n'est pas naturelle.

Bodybuilder Age d'or

30 – Un athlète qui possède des muscles larges et qui semblent incroyablement secs et déchirés n'est pas naturel.

31 – Une personne qui a d'énormes muscles, et qui semble avoir un visage 10 à 15 ans plus vieux que son corps, utilise probablement des stéroïdes. Ces produits peuvent rapidement marquer le visage.

32 – Un athlète qui a une énorme poitrine, qui prétend que vous ne pouvez pas vous surentraîner et que vous devriez soulever de la fonte 6 jours par semaine, est un consommateur de produits.

33 – Si vous surprenez votre fils pantalon baissé en train de se planter une aiguille dans le fessier, ce n'est pas de la vitamine B.

34 – Si vous entendez quelqu'un parler de l'efficacité de « cell tech », il ne parle pas vraiment de la marque « cell-tech », c'est une métaphore utilisée pour désigner les produits dopants.

35 – Si quelqu'un de massif reçoit régulièrement des paquets mystérieux, ce n'est pas la facture d'électricité. C'est son élixir musculaire.

36 – Si un bodybuilder naturel parle constamment de ses soucis de vergetures, il n'est pas si naturel que ça ou il prend du gras vraiment rapidement.

37 – Si quelqu'un avec des bras de 50 cm dit que la clé de la musculation c'est de boire du lait, c'est un menteur et un utilisateur de stéroïdes.

38 – Un homme qui a de gros muscles et qui a du lait qui lui sort des mamelons est sous stéroïdes et souffre d'un sévère déséquilibre hormonal.

39 – Si une personne avec des muscles massifs dit qu'elle dépense énormément d'argent « dans les suppléments », elle achète sûrement des produits dopants.

40 – En un mot : Quelqu'un qui a des muscles vraiment massifs tout en étant sec est dopé.

Il y a bien sûr des exceptions qui confirment la règle, des forces de la nature, des surdoués. Mais ce sont des cas rares.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation